Scenocosme

scenocosme

Le couple d’artistes Scenocosme réunit Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt.

Leurs créations singulières prennent forme à travers diverses expressions: installations interactives, art plastique, art numérique, art sonore, performances collectives etc… En distillant la technologie numérique, ils en font ressortir des essences de rêve et de poésie, ils en utilisent ainsi la partie vivante, sensible voire fragile.

Artistes plasticiens, ils détournent diverses technologies pour créer des œuvres d’art contemporaines. Ils développent la notion d’interactivité, par laquelle l’œuvre existe et évolue grâce aux relations corporelles et sociales des spectateurs. Ils réalisent d’étonnantes hybridations entre technologies et éléments vivants ou naturels (végétaux, humains, eau, bois, pierres…). La plupart de leurs œuvres interactives perçoivent diverses relations invisibles entre les corps et l’environnement. Ils rendent sensibles les variations énergétiques infimes des êtres-vivants en proposant des mises en scène interactives où les spectateurs partagent des expériences sensorielles extraordinaires. scenocosme.com

Pulsations

Tout le corps de l’arbre entre ici en résonance. Le son vibratoire s’entend et se ressent uniquement en mettant son oreille ou son corps contre le tronc. Cette respiration en forme de battement de cœur propose une relation sensible, organique et apaisante.

Pour Jean-Jacques Rousseau, le vent permet à l’arbre de faire circuler la sève, il est le cœur externe du végétal. L’arbre est aussi le symbole du corps, tant par son enveloppe que par sa chair. L’écorce est la peau de l’arbre comme celle du corps, en tant que surface d’apparence, à la fois protectrice et fragile. Parcourir ses empreintes sinueuses c’est explorer son ressenti intérieur, son intimité, en tant que miroir de notre propre corps.