Building as Integral Part of Immigrant Identity (EN)

As I wander through the Ecological Park, I come across an impressive structure, towering tall, and rivaling the landmarks of the city’s skyline in the distance.  From this vantage point in the park, the cathedral in the distance is actually dwarfed by this seemingly precarious tower of found objects, drilled together in what appears to be a haphazard fashion. A constructed assembly of lattices, planks of wood, palettes, chairs, and a shopping cart, José Luis Torres builds as he climbs and climbs as he builds.  Working without a plan, his composition takes shape in situ as a form of improvisational […]

Ça s’grimpe-ti?

Voilà une semaine que le Symposium anime le Parc écologique du Millénaire dont la richesse naturelle est complémentée et même parfois rehaussée par les créations artificielles d’une douzaine d’artistes. Il s’agit d’un bon temps pour prendre un peu de recul pour observer les résultats hétéroclites de toutes ces différentes démarches artistiques. J’ai donc décidé d’enlever mon chapeau d’essayiste-blogueur-scribouilleux et de me promener dans le Parc en tant que simple spectateur. Cependant, comme mes instincts d’essayiste-blogueur-scribouilleux sont souvent plus forts que mes tendances Monsieur-Madame-Tout-le-Monde, j’ai pris soin de me procurer les services de la guide Carole Deveau, elle-même artiste et calligraphe […]

La tige et la racine

Quand je suis arrivé sur les lieux, Sonja Hébert discutait avec un homme que je découvris être son père. Car si Sonja Hébert est une artiste installée depuis 25 ans à Vancouver, ses racines se trouvent à Moncton, où elle débuta ses études, qui se poursuivirent assez tôt à Montréal, avant de prendre le chemin de l’Ouest canadien. Tisser. Vanner. Tresser. Natter. Hébert s’assoie sur un tabouret, et empoigne une gerbe de graminées vivantes, évaluant du regard la manière d’en tresser les tiges sans affecter les racines. Le processus est solitaire, silencieux et zen. Humble, aussi. Mon regard tente de […]